04 78 59 66 71

La permanence téléphonique

Restons en contact

Nos emails sont relevés au quotidien

Inscrivez-vous aux activités

GoAsso : la plateforme pour gérer votre adhésion

Retour sur le stage d’aquarelle et l’atelier d’écriture

Stage automne B bassedef


Les prochaines dates des ateliers d’aquarelle :
– Samedi 11 décembre, de 10h à 12h : Atelier en famille (enfant-adulte) Préparons Noël !
– Samedi 15 janvier, de 9h30 à 12h30 : Les saisons : hiver (ados-adulte)
– Samedi 2 avril, de 9h30 à 12h30 : Les saisons : printemps (ados-adulte)
– Samedi 14 mai, de 9h30 à 12h30 : Les saisons : été (ados-adulte)
Inscriptions à la MJC (en ligne prochainement)


Et quelques écrits des adhérents de l’atelier d’écriture sur le thème :
« Automne, Ephémère »
(Atelier du 16 octobre 2021, animé par Nathalie Chocron)

L’été terminé, le temps lascif des vacances, définitivement enterré sous des plages de sable fin, l’automne était le prétexte aux amours éphémères, sur fond d’interminables promenades dans les sous- bois. Le dimanche, après un repas de famille bien arrosé et un peu tardif pour les jeunes gens que nous étions, je m’arrangeais pour débaucher l’une de mes deux très jolies cousines en lui proposant une petite balade digestive.
Annie ne se faisait jamais prier :
– Le temps d’enfiler un châle et je suis à toi
– Si tu as froid je te prêterai ma veste ….
Alors on s’éclipsait bien vite, mais au retour, la main dans la main on ne se pressait pas.
Jacques F

Destin de feuilles automnales
Envolée de feuilles roussies par les premières brumes dans la bourrasque inopinée!
Le vent espiègle se jouant de leur légèreté et de leur transparence, les entasse et les disperse tour à tour. Voilà les ors, les bruns, les ocres jaillissant en feu d’artifice aux quatre horizons. L’humeur du temps d’automne est à la virevolte et au toubillon….Désespoir du balayeur s’apprêtant à ériger un fragile bûcher où sa tâche l’astreint à immoler les vestiges d’un été trop court.
De mon côté, me voilà ravie de l’aubaine et mes mains s’affairent à réunir en joyeux panache mon butin annuel oubliant que cette moisson volage ne me suivra pas jusqu’au vase  où je prétendais les faire survivre à leur destin…Petit Poucet désordonné et trop rêveur, je marque mon chemin de petits jalons fugaces aux couleurs de l’été qui s’enfuit…
Pauline F

Automne éphémère
Couleurs de l’instant mordoré par la lumière.
Feuilles virevoltant dans les nuées passagères,
Emportées par le vent,
avalées par la terre,
Couvertes de filaments, en réseau racinaire,
Dernières nées au printemps, disparues en hiver,
Comme autant de vies éphémères.
Brigitte

Je voudrais me rappeler la couleur de ces jours-là.
Les jaunes, les oranges, les rouges, octobre qui nous tend les bras.
La nature qui s’apprête non pas à s’endormir, mais à résister.
Je voudrais être comme elle, et lutter.
J’entends ta voix qui m’appelle dans cet automne éphémère,
La seule mélodie qui puisse m’enraciner à la terre.
Jacques Olivier

Automnal éphémère
Elle vole, elle tourbillonne, elle frôle, elle atteint le sol.
Mouillée, séchée, gelée, émiettée.
Elle est l’éphémère.
L’éphémère de l’automne.
Un éphémère d’or, de feu: l’automne une palette d’éphémères.
Un jour elle a surgit loin de tout éphémère.
Une autre saison, une autre couleur.
L’éclosion, l’éclat, le printemps.
Puis elle frôle l’été, s’annonce un autre temps, l’éphémère se rapproche.
Geneviève

Partage:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
On Key

Posts liés